Lannion
Accueil> … > Périmètres de protection des captages

Périmètres de protection des captages

Prise d'eau sur le Léguer

C’est une obligation réglementaire : les captages du CBVL doivent sécuriser l’approvisionnement en eau potable en définissant des périmètres en amont des prises (une zone sensible proche du cours d’eau, et une zone complémentaire un peu plus éloignée) et en mettant en place une réglementation spécifique sur ces zones. Après une importante phase d’étude et une enquête publique, un arrêté préfectoral official sera ces périmètres avant la fin de l’année 2009.

Les propositions de périmètres rapprochés sont basées en fonction des caractéristiques de chacune des zones d’études :

Schéma des périmétres de protection 
Figure 1 - Bloc diagramme synthétique, vallée moyenne du Léguer

[Wilfrid MESSIEZ, 2004]

Les conditions d’écoulement de surface conditionnent la délimitation de la zone sensible du périmètre rapproché.

  • La zone sensible proposée inclut :
    • le lit mineur du cours d’eau et les ouvrages hydrauliques liés (biefs, déversoirs…),
    • les parcelles inondables en berge, ou d’émergence de nappe en bas de versant,
    • les flancs de la vallée en très forte pente, la plupart du temps boisés,
    • les zones de source et d’écoulement liées au système de la vallée (exemple en haut à droite de la zone sensible sur la figure 1).
  • La zone complémentaire inclut :
    • les parcelles cultivées occupant les fortes pentes surplombant la vallée, de sols filtrants,
    • les parcelles cultivées formant une « combe » à l’origine d’un écoulement,
    • les zones bâties incluses dans la pente du flanc de la vallée.